Culture CGT Culture

 XIe congrès de la CGT Culture (3 au 7 octobre)

 

PDF - 235.2 ko

La CGT-Culture est une union regroupant les différents syndicats du Ministère de la Culture. L’union se compose de 9 syndicats dans les champs suivants : les Archives de France, les Personnels de l’Archéologie, de la Manufacture et du Mobilier, des Écoles d’Architecture, des Monuments Historiques, les personnels des Services Déconcentrés, de la BNF, des Musées et Domaines et deux sections : administrations centrales et retraités.

En plus de l’étude des textes de congrès (rapport d’activité, textes d’orientation et fiches revendicatives), la direction de l’union avait inscrit à l’ordre du jour un certain nombre de débats thématiques autour du champ professionnel de la Culture, des missions des personnels et de leurs conditions de travail.

Pour le débat intitulé « Nouvel outil fédéral » des dirigeant.es de l’UGFF, de la FERC, de la fédération des Services publics et de la fédération du Spectacle étaient invités à s’exprimer sur le travail à mener, construire ou renforcer avec les syndicats de la Culture. Pour notre fédération Hervé Basire a notamment rappelé la pertinence de notre champ professionnel et les axes possibles du travail fédéral : précarité, laïcité, discrimination, éducation… Mais il a également souligné le nécessaire travail commun autour des statuts et des conditions de travail des personnels de bibliothèque (présents également dans le champ de syndicalisation de la FERC Sup), des enseignant.es des écoles d’architecture (revendiquant un statut d’enseignant.es chercheurs), ainsi que pour les syndiqué.es de droit privé. Les débats ont aussi souligné la nécessité d’être en ordre de bataille à l’heure où nos ministères de l’éducation, l’enseignement supérieur et la recherche ou de la culture, fonctionnent avec des budgets d’austérité et où nous luttons au quotidien contre la volonté de pousser à la marchandisation de nos missions et à la destruction de nos garanties statutaires.