RetraitéE - continuité syndicale Protection sociale UFR

 Le nouveau forfait « patient urgences » est un forfait, c’est certain !

 

Le projet de loi de finances de la Sécurité sociale 2021 (PLFSS) contient une mesure scandaleuse : tou·tes les malades se rendant aux urgences sans être hospitalisés devront payer dès le 1er janvier 2021, une somme prévue de 18 € (elle sera fixé par arrêté). Le PLFSS a été adopté en deuxième lecture par l’Assemblée nationale le 24 novembre dernier.

Cette mesure touchera, pour une bonne part, les personnes âgées, évidemment. Aujourd’hui, un·e patient·e qui se rend aux urgences bénéficie d’une prise en charge à 80 % de ses frais médicaux par l’Assurance maladie, reste à sa charge le ticket modérateur qui est la plupart du temps pris en charge par les mutuelles des patient·es, en tout ou partie.

Il faut savoir que 80 % des passages aux urgences ne conduisent pas à une hospitalisation car, faute de médecin·e généraliste à proximité ou dehors des heures de consultation, quel autre recours que les urgences ? La raréfaction de médecin·es s’aggrave dans de nombreux endroits : le passage aux urgences a doublé en 20 ans.

Comme à l’occasion de la pandémie Covid-19, cette mesure cache le manque de lits et de soignant·es, le manque d’hôpitaux de proximité.

Signez la pétition confédérale !