Rémunérations Société Communiqués

 Appel 1er mai - Pour le progrès social et la paix : toutes et tous mobilisé·es

 

L’extrême droite a été battue au deuxième tour des élections présidentielles le 24 avril, c’est un danger immédiat qui est écarté. Pour autant, le nouveau président Macron, ses soutiens et le patronat vont poursuivre l’entreprise de casse de nos droits collectifs, de nos services publics et le creusement des inégalités.

Pendant la campagne électorale les annonces programmatiques et les « petites phrases » ont été très inquiétantes. Elles marquent la volonté de poursuivre et d’amplifier la politique menée depuis 5 ans : allongement de la durée du travail, retour de l’apprentissage dès la 5e pour les élèves, augmentation des frais d’inscription à l’université, augmentations de salaire au mérite pour les enseignant·es, imposition de travaux d’intérêts généraux pour les allocataires du RSA, réforme de la retraite à 65 ans… Autant de mesures qui aggraveraient les inégalités et rendraient encore plus difficile la vie de celles et ceux qui travaillent, étudient, subissent la précarité ou le chômage.

Mais la campagne et les votes ont aussi permis de faire entendre la colère et la détermination de celles et ceux qui pensent qu’une autre société est possible et qu’il est urgent de la construire. Il y a bien urgence à augmenter les salaires et les pensions, à baisser le temps et la durée du travail, à s’engager dans une transition écologique socialement juste, à défendre notre sécurité sociale et notre système de retraite par répartition.

Le 1er mai est la première date pour faire entendre nos revendications, construire les mobilisations larges et unitaires qui permettront d’imposer d’autres choix !

La FERC CGT appelle les travailleurs et travailleuses de ses champs professionnels, les retraité·es et les jeunes à participer aux manifestations de dimanche prochain.

Montreuil, le 26 avril 2022