Quelques conseils pour la bonne utilisation de cette Foire Aux Questions. De nombreuses questions nous ont été posées, la réponse à la vôtre se trouve peut être déjà dans celles que nous avons faites : merci de consulter les catégories dans le menu vertical à droite Pour vous répondre au mieux, il est important de nous indiquer dans quel secteur d'activité vous travaillez : public/privé, Université/Enseignement/Recherche Convention collective si vous la connaissez et que vous travaillez dans le secteur privé
0 votes
par dans Prime
Pourquoi nous n'avons pas droit a la prime covid ,aide soignant du privé non lucratif adhérents fehap.

1 Réponse

0 votes
par (9.2k points)

Bonjour,

Vous y avez normalement droit si vous remplissez les critères d'attribution.

Voir ci-après

Dans un cour­rier adressé le 28 mai à la Fehap, Unicancer et la FHP, le minis­tre des Solidarités et de la Santé valide le prin­cipe du ver­se­ment de la prime Covid-19.

Les cré­dits seront délé­gués aux ARS et versés ensuite aux sala­riés mobi­li­sés selon "des cri­tè­res ana­lo­gues au sec­teur public, per­met­tant aux établissements les plus expo­sés de verser des primes de 1 500 € et aux autres des primes de 500 €".

Dans un mes­sage par­venu le 6 juin aux fédé­ra­tions pri­vées, le minis­tère leur confirme qu’il y aura bien une "stricte équité de trai­te­ment dans les cri­tè­res d’octroi" de cette prime excep­tion­nelle défis­ca­li­sée et déso­cia­li­sée entre les sec­teurs public et privé.

La prime peut béné­fi­cier à l’ensem­ble des per­son­nels sala­riés des établissements privés concer­nés, qu’ils soient soi­gnants, admi­nis­tra­tifs ou logis­ti­ques.

Dans les 40 dépar­te­ments les plus direc­te­ment aux prises avec le coro­na­vi­rus, il atteint 1 500 € pour l’ensem­ble des effec­tifs.

Dans les 61 autres dépar­te­ments, deux caté­go­ries d’établissements sont défi­nies avec un seuil de répar­ti­tion là aussi iden­ti­que au public :
- ceux ayant traité 15 patients ou plus atteints du Covid-19 entre le 1er mars et le 30 avril, peu­vent verser 1 500 € aux "ser­vi­ces ou agents impli­qués dans la prise en charge de patients conta­mi­nés, dans la limite de 40% des effec­tifs. Les autres per­son­nels tou­che­ront seu­le­ment 500 € ;
- ceux ayant traité moins de 15 patients souf­frant du coro­na­vi­rus, ver­se­ront 500 € à tous leurs per­son­nels.

COVID19 FERC-CGT : mes droits questions/réponses En cette période de confinement, pour répondre aux salarié.e.s du public comme du privé de l'Education, de la Formation, de la Recherche et de la Culture, la FERC-CGT met à votre disposition cette plateforme. Il s'agit d'une démarche syndicale qui par delà la réponse juridique vise à outiller les travailleurs.euses dans leur actions collectives auprès de leur employeur.euse.
...