0 votes
par dans Université
edité par
en ces temps de confinement et de fermeture de l'université, comment ça se passe pour les personnels qui étaient en arrêt de travail au moment du confinement le 17 mars ?

- la durée de l'arrêt de travail pendant le confinement sera il déduit par l'administration, du nombre total de jours autorisés (90 jours à plein traitement)

- a quoi cela sert il de renouveler un arrêt de travail pendant le confinement (le personnel ne peut pas faire de télétravail et n'a pas d'enfants de moins de 16 ans à garder)

- quel sera le statut du personnel qui ne peut pas faire de télétravail et n'a pas d'enfants à garder ? son salaire risque t il d'être impacté  (dont prime faisant partie du salaire , calculs des congés, RTT)?

merci pour vos réponses

-

1 Réponse

0 votes
par (1.3k points)
sélectionné par
 
Meilleure réponse

Bonjour,

- l'arrêt de travail va courrier jusqu'à sa fin et ne sera pas déduit des 90 jours. De fait, la logique veut qu'en arrêt de travail aucune disposition n'est prise pour savoir si l'agent.e peut reprendre le travail et à la fin de l'arrêt, il est envisagé la reprise d'abord en télétravail.

- à rien car si le télétravail n'est pas possible, l'agent.e est placé en ASA

- aucun impact sur la rémunération

https://ufsecgt.fr/spip.php?article7622

COVID19 FERC-CGT : mes droits questions/réponses En cette période de confinement, pour répondre aux salarié.e.s du public comme du privé de l'Education, de la Formation, de la Recherche et de la Culture, la FERC-CGT met à votre disposition cette plateforme. Il s'agit d'une démarche syndicale qui par delà la réponse juridique vise à outiller les travailleurs.euses dans leur actions collectives auprès de leur employeur.euse.
...